Retour d’exploration — UrbexTour, quartier des Rives du Gave

C'est par une belle journée ensoleillée de journée européenne du patrimoine que nous vous avons emmené dans le quartier des Rives du Gave.


Exploration de friche dans le quartier de l'université - DestiPat 2022
Exploration de friche dans le quartier de l'université

Alors qu'il y a très longtemps toute cette zone n'était qu'un vaste espace de saligue (boisement humide a dominante de saules) dans lequel le Gave de Pau s'écoulait librement, elle est devenue, du fait de sa proximité avec la gare, un lieu stratégique. Les premières industries et entrepôts s'y sont installés et ont contribué à la hisser pendant un siècle environ au rang de première zone industrielle paloise.


Aujourd'hui, le quartier, pollué par ses anciennes activités, se réinvente. Les bâtiments encore debout, délabrés et dangereux, cernés par une végétation conquérante, voire envahissante, composent un paysage pittoresque.


Arbres aux papillons, ronces, figuiers, plaqueminiers, vergerettes, millepertuis... investissent avec résilience les moindres interstices du quartier à la faveur des animaux et insectes qui les fréquentent.


Émilie Échavé, d'Anim À Être nous aura appris à reconnaitre les plantes comestibles du secteur et leurs qualités avant de les déguster en tartines dans le salon outdoor de la Forge Moderne.


D'ailleurs cette Forge Moderne mérite qu'on s'y intéresse.

Au 19e siècle, un dénommé Jean Lalanne, fondateur éponyme de l'entreprise de transport et déménagement s'y installent. Entrepôts, forges et écuries (à cette époque le transport se faisait avec des chevaux et des charrettes) sont construits sur presque 4000mètres carrés pour satisfaire son activité.

Le temps et la modernisation faisant leurs œuvres, ce secteur des Rives du Gave a troqué une activité contre une autre avant de se réinventer dès 2018.


Devenu village artisan, lieu culturel et festif, la Forge Moderne s'est restructurée autour de son bâtit industriel reconvertit et d'espaces libres végétalisés par une végétation pionnière et typique des friches.


⚡ Pour rappel on ne consomme jamais les plantes situées dans des terrains pollués, douteux ou proches des routes.


🏭 Ces ruines - patrimoniale ? - peuvent-elles demain participer au renouveau du quartier ? Cette végétation - spontanée - peut-elle contribuer à l'ambiance de ces nouveaux lieux ? Faut-il tout dégager ?

Avec les participations de Émilie Échavé d'Anim À Être et de la Forge Moderne.

Un projet soutenu par la Région Nouvelle Aquitaine au titre de l'appel à projet Éducation Nature Environnement pour un Développement Soutenable et la Ville de Pau.



16 vues

Posts récents

Voir tout

UrbexTour